3 fausses bonnes raisons de ne pas voyager

Classé dans : Défis du lundi | 8

Je suis une amoureuse des voyages. J’aime toutes les étapes d’un voyage, de sa préparation au retour à la maison. À l’exception des déplacements professionnels ou de quelques excursions du dimanche, je réalise que ne suis pas partie en voyage depuis 2013! Cinq années sans voyager, comment est-ce possible pour moi qui ai la découverte dans le sang? En préparant ce défi, je me suis donc mise à réfléchir sur les raisons de cette absence de voyages dans ma vie alors que, pendant très longtemps, ils en ont été le piment. Et j’ai compris que je m’étais inventé toutes sortes de raisons et d’excuses pour ne pas voyager…

Voyager

Pour commencer, j’aimerais revenir sur le pourquoi je n’ai pas voyagé ces dernières années. Pourquoi je me suis trouvé toutes sortes d’excuses, ayant toutes l’air plus plausibles les unes que les autres, pour ne pas faire mes valises. J’y ai réfléchi pendant des jours et j’en suis arrivée à la conclusion que j’avais tout simplement peur de pénaliser mes projets de rénovation de maison en dépensant mon argent ailleurs que dans l’amélioration de mon foyer. En effet, voyager a souvent été ma plus grosse dépense de l’année. Depuis que je suis propriétaire de ma maison qui a besoin de quelques rafraichissements, je suis incapable d’investir de l’argent dans autre chose. Le coût est donc la première fausse bonne raison que l’on se trouve pour ne pas voyager.

  1. Le coût d’un voyage

C’est évident que voyager à un coût, surtout si l’on veut partir loin et / ou longtemps. Mais à bien y réfléchir, on peut aujourd’hui réduire considérablement le prix d’un voyage avec toutes sortes d’astuces notamment sur l’hébergement. Dans tous les cas, planifier son voyage c’est souvent commencer par mettre de l’argent de côté pour ça. C’est un projet qui se planifie comme tous les autres. Donc au lieu de dire qu’on n’a pas les moyens, il suffit souvent d’économiser sur quelque chose pour pouvoir dépenser sur autre chose. La vie est une question de priorité. Il est rare que l’argent soit le réel obstacle à la réalisation d’un projet, quel qu’il soit. Mais c’est souvent l’excuse parfaite!

2. Le manque de temps 

Après l’argent, c’est l’une des excuses les plus populaires pour ne pas passer à l’action et se priver de réaliser nos projets, dont les voyages. Le temps est pourtant la denrée la plus équitablement répartie sur la Terre entière : tout le monde est gratifié de 24 heures dans sa journée. Que l’on s’appelle Barack Obama ou Jean Dupond, une heure dure toujours 60 minutes. C’est ce qu’on fait de ce temps qui décide si l’on est Barack Obama ou Jean Dupond. On a toujours le temps, comme pour l’argent, c’est une question de priorité!

voyager

3. La peur

En matière de voyages, les sources de peur sont multiples : peur de l’avion, peur d’avoir du mauvais temps, peur d’avoir une chambre pourrie, peur de se perdre, peur de faire de mauvaises rencontres, peur de ne pas aimer, peur de dépenser trop, peur de ne pas parler la langue, peur du choc culturel, peur de se faire cambrioler en son absence, peur de ne pas trouver un gardien pour son chien… La peur est un poison qui se diffuse à la vitesse de la pensée et dont la mission est de détruire toutes les belles initiatives en nous. On ne peut pas vivre dans la peur, tout simplement parce que la plupart des peurs sont imaginaires et ne sont pas justifiées. Pour les autres, il suffit de trouver un moyen de les dompter. La peur ne doit pas être notre moteur (ou plutôt notre frein) dans la vie. La curiosité doit nous guider!

Au sujet de la peur de prendre des actions, je ne peux que vous recommander l’excellent article de Tim Ferris sur l’importance de définir ses peurs et de les dompter.

Conclusion : les voyages sont une source inestimable et irremplaçable d’apprentissage, de découvertes et de développement personnel. Le bénéfice de voyager n’est plus à démontrer, c’est une évidence. Mais, comme pour tous nos rêves dans la vie, on a tendance à les faire taire au nom de raisons qui, bien que paraissant tout à fait justifiées, sont en réalité de fausses bonnes excuses pour ne pas sortir de sa zone de confort, pour ne pas prendre le moindre risque et ne pas avancer. Si on se trouve des excuses, c’est que le désir n’est pas assez fort ou, au contraire, qu’il pourrait tellement bouleverser notre vie que notre instinct de conservation nous empêche de changer notre quotidien en s’efforçant de nous maintenir dans notre zone de confort et invente toutes sortes de raisons pour ne pas agir… Notre instinct adore l’immobilisme.

Et vous, que vous inspire le thème des Défis du Lundi de cette semaine consacré aux voyages?

Si vous avez relevé le Défi, laissez-moi un lien vers votre participation en commentaire pour que je puisse aller la lire!

Vous pouvez également participer sur les médias sociaux en utilisant #DDLMBQ pour que je puisse trouver votre participation.

Si vous voulez en savoir plus sur les Défis du Lundi, tout est expliqué ici.

Bon lundi et bonne semaine!

Share

8 Responses

  1. Serena

    Hello ma jolie,
    Je te souhaite de faire plein de jolis voyages ! Pour ma part, c’est le passage obligé, au moins une fois dans l’année voire plus ! Car ça fait tellement de bien et ça permet de recharger les batteries et de se sentir mieux aussi 🙂
    L’été dernier c’était la Corse et j’ai déjà hâte d’y retourner tant c’était un superbe voyage ! Et depuis on a fait quelques week-end pour s’aérer l’esprit : Strasbourg, Brive, sans doute Bordeaux aux beaux jours… il faut bien s’occuper jusqu’à l’été prochain 😉
    Je t’envoie plein de bisous <3

    • My Beauty Québec

      Coucou!
      Merci ♥
      En Europe, c’est vraiment plus simple (et tellement moins cher) de voyager! C’est l’une des choses qui me manquent le plus ici.
      Bisous

  2. Lalutotale

    Coucou miss !
    Dans la liste des peurs, je pense que tu pourrais ajouter « peur de confier son enfant à quelqu’un d’autre » ( c’est valable surtout pour Musclor ^-^ ). En effet, nous n’avons pas voyagé depuis 2014, date de notre séjour en Crète, et ça me maaaanque !
    Ton article tombe à point nommé car aujourd’hui, le Comité d’Entreprise de ma boîte nous a demandé par sondage quelle était notre destination préférée pour le prochain grand voyage organisé par le CE : Islande ( 7j ), Pérou (12j) ou Costa Rica (12j ) ? J’aime autant te dire que le choix était difficile pour ma part, mais j’ai finalement voté pour le Costa Rica.
    Et j’ai glissé à Musclor que s’il ne se sentait pas prêt, je pouvais partir seule et lui rester ici avec la petite.
    Moi j’ai BESOIN de voyager, et le plus loin est le mieux pour déconnecter complètement ( changement de culture, de langue, de paysages, tout cela favorise un dépaysement complet qui m’est très bénéfique ! )
    Donc cette année, je compte me donner les moyens ( matériels et personnels ) de voyager ^-^

    Bises !

    • My Beauty Québec

      Hello!
      Ha oui, n’ayant pas d’enfants, je n’ai pas pensé à celle-là mais c’est très vrai!
      J’avais aussi un super CE avant, ils faisaient aussi plein de voyages pas chers. Le Costa Rica est magnifique, des amis y sont allés ils sont tombés en amour et veulent aller y vivre.
      Moi aussi j’ai besoin de voyager, et là ça fait bien trop longtemps que je n’ai pas fait ma valise, je suis en planification pour 2019 (2018 si les finances le permettent :)).
      Bon voyage ♥

  3. MissHD

    Hello,
    Voici ma participation : https://papotages.misshd.be/ddlmbq-le-defi-du-lundi-voyages/
    Je bouge beaucoup et pourtant, j’ai l’impression de voyager peu. Le seul voyage que je compte est celui que j’ai réalisé l’année passée en Suède… sans organisation. 😛 Je n’avais que prévu une somme au pif sans savoir ce que j’allais en faire.
    Je suis bien d’accord que tes raisons sont « mauvaises ». Je prends conscience en te lisant que mêmes mes excursions d’une journée, un weekend sont des voyages. Tant que tu bouges et vois du monde, c’est voyager. 🙂
    Belle journée,

  4. Ciloucr

    J’ai hâte de la prochaine fois, l’Espagne j’espère 15 jours en août avec les enfants et M. Mari, visite et farniante.
    Défi relévé chez moi.
    Bises

Laissez un commentaire