Beauty shopping in the USA

Classé dans : LifeStyle | 0

Je passe mon weekend de Pâques aux USA. La frontière est à un peu plus d’1 heure de route de chez moi, la tentation est grande d’y aller souvent… Ne soyez pas jalouses, vivant en Europe vous pouvez aller passer des week ends merveilleux dans des dizaines de villes merveilleuses comme Rome, Londres, Berlin, Barcelone, Bern, Prague, Amsterdam… Pour moi, les week ends Easy-Jet, Eurostar ou Thalys c’est terminé. Bref, tout ça m’amène à faire un petit guide de shopping, pour celles qui iront faire un peu de chauffage de CB aux USA un de ces jours (regardez sur internet, vous verrez qu’1 semaine à New York c’est souvent moins cher que 15 jours sur la Côte, j’dis ça j’dis rien).

US FLAG

Les prix

Aux USA, comme au Canada, les prix sont toujours affichés hors taxes. Ce qui veut notamment dire que quand on bave devant les produits proposés par Sephora.com, on n’a pas le prix réel. Je ne vais pas rentrer dans les détails fiscaux, mais m’en tenir au sujet de cet article, le shopping beauté. Pour avoir le prix réel, celui demandé à la caisse, il faut ajouter les taxes, qui varient d’un État à l’autre. Par exemple, dans le Maine, il faut ajouter 5 % au prix indiqué. À New York City, c’est 8,87 %.

Les prix des cosmétiques sont généralement plus bas qu’en Europe, mais certaines marques comme Dior, Chanel ou Guerlain sont sensiblement aux mêmes prix. Plus inattendu, La Roche Posay ou Avène sont plus chères. Par exemple, un vernis Chanel est vendu 26 $ US, avec les taxes du Maine il revient à 27,30 $ US soit 20,90 euros. À New York il vous coûtera 28,30 $ US soit 21,60 euros.

Attention, les prix restent tout de même plus chers que ce que vous pouvez trouver sur des sites internet comme TransDesign ou Coastalscents. Dans les boutiques, le prix moyen d’un vernis OPI est de 8 $ US par exemple. Donc pas d’hystérie hâtive, faire du shopping reste coûteux.

Les bons endroits

Les habitantes de Québec ayant une voiture peuvent se rendre à Portland, dans le Maine, LA grande ville américaine la plus proche (5h30 de route). On y trouve un Sephora, un Macy’s, un Ulta, un Victoria’s Secret, des pharmacies… bref, de quoi se ruiner en un weekend… En avion, New York est à 1h30 de vol, Chicago ou la Floride ne sont pas loin non plus!

Évidemment, celles qui doivent subir un vol transatlantique opteront certainement pour New York, Miami, ou une grande ville car il n’y a pas que le shopping dans la vie (paraît-il).

Sephora Boutique

L’incontournable Sephora. Vous connaissez, je ne vous le présente pas. Ils ont tous des bars à ongles qui donnent le tournis (Dior, Illamasqua, OPI, China Glaze, Nails inc…), des rayons diversifiés et bien garnis, et une musique agressive. On y trouve les marques « traditionnelles » comme Benefit, Urban Decay, Too Faced, Nars, Laura Mercier, Dior, Smashbox, Stila, Make Up For Ever… mais aussi des exclusivités comme Hello Kitty, L’Occitane, Kate von D, Houglass, Anastasia ou Buxom. Les Sephorettes américaines, d’après les expériences que j’ai pu vivre, sont hyper souriantes, et compétentes. Elles testent le fond de teint sur votre visage entier et passent 15 minutes à trouver le produit qui vous conviendra le mieux. J’adore. Au Canada, je les trouve tout aussi souriantes, mais aussi incompétentes qu’en Europe (là aussi, c’est mon expérience personnelle donc je ne généralise pas… même si j’ai à mon compteur des dizaines de Sepho différents et des centaines de Sephorettes ce qui m’a permis de me faire mon avis…).

CVS Pharmacy

Une place incontournable pour les cosmétiques : la pharmacie (pharmacy). Il existe des chaînes nationales, comme CVS ou Rite Aid, et des enseignes locales. C’est le paradis pour trouver L’Oréal, Gemey, Maybelline NY, Rimmel, Covergirl, Neutrogena, Olay, Physicians Formula, Carmex, Burt’s Bees, Roc, I Love…, Bodycology, Yes to… et les grandes chaînes ont même leurs propres lignes de soins et maquillage. La pharmacie est le paradis des bonnes affaires, avec sans cesse des promos alléchantes et des prix défiants toute concurrence. Donc, pour acheter du volume, allez en pharmacie, meilleur rapport qualité/prix garanti.

ulta

Autre lieu merveilleux pour perdre la tête et se fâcher à vie avec son banquier : Ulta Beauty. Un savant mélange de Sephora et d’une pharmacie. On y trouve les grandes marques de Sephora (Benefit, Too Faced, Urban Decay, Smashbox, Laura Mercier…) et les marques plus abordables des pharmacies (Covergirl, L’Oréal, Gemey, Rimmel…), mais aussi NYX, Butter London, The Body Shop, Essence, des dizaines de marques à tous les prix, y compris la marque de l’enseigne, Ulta. Les boutiques sont immenses, claires, dégagées, les rayons spacieux, et tout est classé par thème : cheveux, ongles, maquillage, shampooings, produits naturels… On y trouve aussi plein d’accessoires et d’outils comme des lisseurs, des brosses, des trousses de toilette, des pinceaux (Real Techniques…).

À visiter aussi, les magasins des chaînes Macy’s, Neiman Marcus, Sak’s, Nordstrom ou Sears qui, dans la même veine que les Monoprix ou Galeries Lafayette, proposent des rayons cosmétiques intéressants. On va trouver les comptoirs MAC ou Bobbi Brown chez Macy’s par exemple…

À ne pas négliger non plus, les chaînes comme The Body Shop, Bath & Body Works (pour ses bougies notamment!), et Victoria’s Secret (il n’y a pas que de la lingerie, on trouve aussi du makeup de la marque).

Et au fil de vos promenades, vous tomberez sur diverses boutiques, certaines spécialisées en soins du cheveux, d’autres en vernis, d’autres en makeup… qui sont de vraies cavernes d’Ali Baba!

Quoi ramener

Si vous êtes une adepte des commandes sur les sites internet américains, faire vos achats en boutique n’est pas rentable. Surtout que les produits proposés, et la forte dose de marketing, sont des pousse au crime.

L’idéal est donc de craquer pour des marques difficiles à trouver dans votre région, voire introuvables. C’est l’occasion d’acheter des marques inconnues, ou dont on entend parler mais qu’on n’a jamais pu tester.

L’autre bon plan, c’est de se faire une shopping list avec les prix de votre pays. Vous voulez absolument le dernier blush Benefit? notez son prix avant de partir, vous verrez une fois sur place si c’est rentable de craquer…

Derniers conseils

Le taux de change peut vous aider à faire de bonnes affaires. Mais attention aux frais bancaires divers que vos achats vont engendrer. Il vaut mieux parfois faire un ou deux gros retraits de cash (à votre arrivée et en cours de séjour si besoin) pour ne pas utiliser votre carte bancaire. Pour les canadiennes, il y a parité entre les deux dollars, et les frais bancaires sont minimes voire inexistants.

Attention aussi aux détaxes. Il peut y avoir des montants détaxés minimums (ex : les canadiens qui séjournent plus de 48 h aux USA peuvent ramener au pays 400 $ d’achats sans être taxés). Si vous prenez l’avion, vous allez bénéficier des boutiques détaxées, souvent un très bon plan.

Keep cool! L’ivresse peut vite monter à la tête, et le tournis vous faire dépenser plus que de raison. Fixez-vous un budget (d’où l’avantage de payer en espèces!). Les vendeuses sont vraiment des pro de la vente, vous rentrez pour un baume à lèvres et vous ressortez avec la totale (fond de teint, blush, mascara, palette…) car elles vous auront fait essayer toutes les nouveautés!

Bon shopping!

PS : si vous avez des bons plans shopping, n’hésitez pas à en faire profiter les copines!

Share

Laissez un commentaire