Ces packagings qui gâchent tout!

Classé dans : Bla Bla | 0

Quand on achète un produit cosmétique, on s’attarde sur son efficacité, son parfum, son prix, mais aussi son apparence, sa forme, sa couleur. L’apparence compte beaucoup en la matière, et parfois beaucoup plus que le côté pratique. Il m’arrive alors d’hurler de désespoir face à un produit qui me plaît mais dont le conditionnement me gâche le plaisir d’utilisation. Voici quelques exemples de packagings qui me hérissent.

Packaging 1

Le goulot trop large pour une crème fluide

Packaging 2

Un lait fluide dans un packaging pareil, c’est gaspillage et surdosage à tous les coups. Et puis le bouchon à vis, ce n’est jamais pratique. Il eut été mieux pensé de recourir au bon vieux tube avec clapet, dans ce genre:

Packaging 3

Goulot trop fin pour texture épaisse

Packaging 4

C’est l’exact opposé de la situation précédente. Le produit ne sort pas. Il faut le stocker tête en bas et le secouer comme un prunier pour qu’il sorte. C’est l’effet « bouteille de ketchup en verre ». Le format pot aurait été tellement plus adapté…

Le flacon pompe qui se bouche

Packaging 5

J’ai beau utiliser cette crème tous les matins sur mon cou et mon décolleté, à chaque fois c’est la même histoire. La crème fluide coagule dans la pompe et la bouche. Je dois triturer avec une aiguille. Vraiment décourageant…

Le flacon pompe manquant

Packaging 6

Non mais qui a sérieusement pu commercialiser un fond de teint LIQUIDE dans une bouteille à large goulot?? Et surtout qui a été aussi dinde pour l’acheter… Heureusement que ce fond de teint est merveilleux. À cause de cet horrible format, je ne le rachèterais pas. Un fond de teint fluide doit obligatoirement être conditionné dans un flacon pompe.

Packaging 7

Nanméo!

Le packaging farfelu

Packaging 8

La palme du packaging qui a coûté une blinde en recherche, développement, design et brevets mais qui a rendu le produit désagréable à utiliser revient à Urban Decay et sa fameuse Primer Potion. Elle était jolie avec sa silhouette de femme, mais il fallait l’éventrer pour ne pas gaspiller la moitié du produit. Bonjour le glamour. Heureusement, la marque a fini par devenir raisonnable et nous propose désormais ça:

Packaging 9

Je me demande parfois si les gens qui fabriquent les cosmétiques les essaient avant de les commercialiser…

Et vous, des packagings qui vous rendent dingues?

Share

Laissez un commentaire