Clinique, baume démaquillant Take the day off

Classé dans : Démaquillage | 0

Pour mon traditionnel démaquillage du soir, je ne jure que par l’huile depuis des années. Mais à force d’entendre louer la perfection du célèbre baume démaquillant Take the day off de Clinique, j’ai fini par me l’offrir pour juger par moi-même. Voici mes impartiales impressions sur ce produit mythique.

Clinique baume Take the day off 1C’est un baume, donc il est solide et non pas liquide. C’est donc plus pratique à transporter qu’une huile, moins de risque de faire des dégâts. Mais le revers de la médaille, c’est que c’est un format pot (pas pratique du tout), qui se visse (encore moins pratique). Ça prend plus de place sur le rebord du lavabo. On tripatouille allègrement dedans, et surtout, surtout, il est très difficile de doser la matière. Avec un flacon pompe (quand il est bien conçu), on sait qu’on doit faire 1, 2 ou 3 pompes. Là, on pioche dans le tas. Ou alors il faut une spatule. Bref, le format ne me plaît pas, mais c’est une affaire personnelle.

Clinique baume Take the day off 2La texture est celle de la graisse de canard solidifiée. Désolée pour la comparaison peu glamour, mais c’est exactement à ça que j’ai pensé en ouvrant le pot! Bon, j’aurais aussi pu dire huile de noix de coco figée.

Clinique baume Take the day off 3On prend soin d’avoir les mains et le visage bien secs, et on en prélève un peu, un tout petit peu même (la taille d’une noisette suffit).

On chauffe le produit dans ses mains, puis on applique sur le visage et le cou, et on masse pour démaquiller (par petits mouvements circulaires, avec une légère pression), comme une huile.

Le produit passe de solide à huileux en quelques secondes et on retrouve avec plaisir toutes les sensations du démaquillage à l’huile.

Clinique baume Take the day off 4Comme pour l’huile, un massage doux permet d’enlever tout le maquillage, même quand on a eu la main généreuse sur le fond de teint ou le mascara waterproof. En moins d’une minute de massage, tout est décollé.

On rince le tout, très facilement, à l’eau tiède. Aucune sensation de gras, au contraire, la peau est douce, nette, souple, bien propre et fraîche!

Étant adepte du double nettoyage, je fais suivre d’un nettoyant moussant. Cependant, Clinique ne précisant rien à ce sujet, on doit pouvoir se contenter de ce seul produit pour démaquiller et nettoyer sa peau.

Clinique baume Take the day off 5Ce produit n’a aucun parfum (en tout cas rien de détectable par ma truffe).

Ma peau très sensible et réactive n’a pas bronché, j’ai très bien toléré ce produit (alors que je ne tolère pas le Basic 3 Temps de la même marque).

Prix : 35 $CA pour 125 ml

Clinique baume Take the day off 6En résumé :

Non pour le format pot à visser (mais on n’a pas le choix avec cette texture!)

Oui pour l’efficacité et les sensations équivalentes à l’huile

Oui pour le rinçage très facile

Oui pour la douceur et la tolérance de ma peau

Au final : une belle expérience, un excellent produit, mais à prix et efficacité comparable, je préfère le format flacon pompe des huiles. J’essaierai bien tout de même l’huile démaquillante de la gamme…

Clinique baume Take the day off 7 Et vous, avez-vous déjà testé un baume démaquillant?

Laissez un commentaire