Je bronze pas, je fais semblant [défi du lundi]

J’ai une peau de rousse, très fine et très sensible. Quinze minutes au soleil et je suis rouge comme une écrevisse et des tâches apparaissent le lendemain. Depuis des années je vis donc enduite de crème solaire, je porte des lunettes fumées et me protège au maximum des rayons solaires. Terrible pour moi qui suis un vrai lézard et adore les bains de soleil. Mais c’est un mal pour un bien, je n’ai pas le choix, je dois éviter le soleil, ce qui me met ainsi à l’abri de ses effets nocifs (coups de soleil, vieillissement cutané, tâches brunes, mélanome et autres horreurs). Grâce au makeup, on peut cependant avoir l’air bronzée ou hâlée toute l’année, même si on vit comme un vampire. On peut avoir le choix de bronzer plus ou moins intensément!

20130304 Défi bronzer 1Si certaines préfèrent conserver un teint de porcelaine, d’autres (dont moi), préfèrent feindre le bronzage. Je fais partie de cette génération qui a grandi sans crème solaire et pour qui bonne santé = bonne mine et teint bronzé. C’est débile, je trouve les teints laiteux magnifiques, mais sur moi c’est impossible. Dans les années 80, la crème solaire n’était pas démocratisée, moins pratique, plus chère, moins efficace. Bref, pendant mes 15-20 premières années de vie, je n’en avais jamais entendu parlé. Mon capital solaire doit être bien amoché avec tous les coups de soleil que j’ai pris. Plus question de m’exposer désormais, mais pas question de me priver d’un teint ensoleillé à longueur d’année.

Je raffole des poudres bronzantes (et des blushes, autres artifices merveilleux pour avoir un teint faussement réveillé) et je les adapte aux saisons.

Mes 2 chouchous, qui peuvent être portées à longueur d’année, sont signées Dior et Guerlain :

20130304 Défi bronzer 2DiorSkin Nude Tan (teinte 002) et Guerlain Terracotta (originale)

La DiorSkin est ma poudre bronzante préférée de tous les temps. Heureusement, elle fait désormais partie des collections permanentes et je pourrai m’en racheter une quand elle sera terminée. Je l’avais présentée en détail ICI. Elle est parfaite, on peut autant avoir la main légère l’hiver juste pour rehausser le teint, ou charger la dose en été pour simuler un vrai bronzage. Dans tous les cas, le rendu est naturel. Un must

Autre merveille, c’est bien entendu la célébrissime Terracotta de Guerlain, dans sa version originale. J’en avais fait l’éloge ICI. Elle contient des petites paillettes, mais son rendu sur la peau est absolument merveilleux. Là encore, elle est si subtile qu’elle aura un effet naturel sur les peaux les plus pâles, même en plein cœur de l’hiver.

Si je ne devais conserver que 2 poudres bronzantes, ce seraient celles-ci. Certes elles sont chères, mais de très grande qualité et elles vont vous accompagner plusieurs années.

Même si je ne m’expose pas au soleil et que j’use abondamment de crème solaire, ma peau prend un léger hâle pendant les beaux jours. Au printemps et en automne, quand je suis moins pâle mais pas au plus foncé, j’aime utiliser aussi des poudres mates, comme celles-ci:

20130304 Défi bronzer 3Je les ai encore peu utilisées, mais je les aime pour leur absence de paillettes et leur fini totalement mat. Pour les mi-saisons, elles sont parfaites.

La MAC Gold-Go-Lightly (édition limitée de l’été 2011) est très claire et légère, parfaite pour les teints pâles. Je la ressors du placard à l’occasion de ce défi et ne compte pas la ranger, je viens de retomber en amour avec elle. Revue ICI.

La poudre minérale South Beach de Lily Lolo a un rendu similaire. Elle est très légère, on ne risque pas d’avoir la main lourde. Son seul défaut est son format poudre libre, elle est donc très volatile et j’en mets partout à chaque fois que je la sors. Revue ICI.

Il y a fort longtemps, j’avais succombé au Laguna de Nars. Une vraie merveille malheureusement oubliée au fond de mon tiroir sans raison valable. La honte, j’ai trop de produits. Ce défi est là aussi l’occasion de la ressortir et d’en user. Il faudrait que je vous en parle plus en détail d’ailleurs.

Acquisition récente: le Natural Bronzer de Rimmel en teinte 021 SunLight. Aucune idée de ce qu’il vaut, je ne l’ai encore pas essayé, mais son soleil pressé dans la poudre m’a fait succomber. Revue à venir, donc…

Lorsque l’été bat son plein, que le soleil, la chaleur et le ciel bleu réchauffent mon âme, c’est le moment de sortir les paillettes :

20130304 Défi bronzer 4Rien de mieux qu’une poudre bronzante pailletée ou irisée pour faire vibrer mon faux bronzage estival.

Ma dernière acquisition est la Maybelline teinte Sunrise Glow. Achetée il y a quelques semaines, je ne l’ai pas encore essayée et attends le moment propice pour la dégainer. La poudre est majoritairement mate, mais une bande irisée me permettra de doser à volonté l’intensité des paillettes. J’ai hâte de l’essayer!

Hard Candy est une marque dont j’affectionne beaucoup les blush, les enlumineurs et les bronzers. Les fards cuits de Heat Wave et de Bombshell sont des petits bijoux. À la limite du bronzer, du highlighter et du blush, ils remplissent les 3 rôles à la perfection selon mes envies. Ils sont nacrés, je les utilise donc l’été uniquement. Leur prix mini permet de se faire plaisir avec des produits de qualité. Là encore, il faudra que je vous en parle plus en détail.

Enfin, le printemps va marquer le grand retour de l’autobronzant :

20130304 Défi bronzer 5 JergensLe Natural Glow de Jergens est paraît-il une belle réussite, on verra bien… Je commencerai à l’appliquer sur mes jambes en avril, je saurai alors si sa réputation est justifiée!

Et vous, il vous arrive de tricher avec votre bronzage?

Retrouvez l’énoncé du défi ICI.

Bonne semaine!

Laissez un commentaire