Le défi du lundi: médecine et chirurgie esthétiques

Classé dans : Défis du lundi | 8

Voici un thème de défi qui pourrait porter à polémique. La médecine et la chirurgie esthétiques sont des sujets étrangement tabous, alors qu’elles relèvent de choix personnels que l’on n’a pas à justifier auprès d’inconnus trop curieux, voyeurs ou en manque d’occupation. Le recours ou non à la médecine ou à la chirurgie esthétique vient d’un cheminement et d’une histoire propres à chacun. Lundi, je serai curieuse de connaître votre opinion personnelle sur le sujet.

Défi du lundi 2 novembre 2015: médecine et chirurgie esthétiques

médecine et chirurgie esthétiques

Avez-vous déjà eu recours à la médecine ou à la chirurgie esthétique? Pourquoi? Qu’est-ce qui vous a motivée?

Êtes-vous contente du résultat et seriez-vous prête à recommencer?

Avez-vous des conseils à donner à celles et ceux qui hésitent?

Au contraire, si vous n’avez jamais eu recours à ces techniques, expliquez-nous pourquoi. Vous n’en ressentez-pas la nécessité? Vous avez peur? C’est trop coûteux?

Envisagez-vous de recourir un jour à des actes de médecine ou de chirurgie esthétique? Si oui, quels actes? Pourquoi?

Lundi sera source de grande réflexion sur notre rapport avec notre corps, l’âge, nos complexes et notre apparence!

Share

8 Responses

  1. deltreylicious

    Perso, je n’envisage pas de recourir à la chirurgie esthétique (sauf peut-être la liposuccion pour mes bourrelets disgracieux). Mais sur les visage ou la poitrine, JAMAIS. Ca ne me tente pas. J’ai déjà une poitrine généreuse. Et sur le visage, je trouve que ça voit tout de suite quand quelqu’un a fait refaire son nez, sa bouche, ses paumettes…
    Deltreylicious

    • My Beauty Québec

      Moi j’ai peur des anesthésies, alors je ne risque pas de recourir à des chirurgies lourdes. Il faut que ma vie en dépende! Certaines retouches sont très bien faites et sont invisibles, tout dépend de ce que l’on cherche et du professionnalisme du médecin… Il y a beaucoup à dire sur le sujet!

  2. Paddychat

    Je pense qu’il faut faire avec ce que l’on est, ce que l’on a…c’est le secret pour être épanoui il me semble, et puis – outre le fait qu’il y a encore beaucoup de risques médicaux à ces interventions- je trouve que nous avons déjà bien des moyens de nous embellir et que nombreuses femmes ne correspondant pourtant pas aux canons de la beauté phantasmée ( grosse bouche, petit nez, grosse poitrine, tres mince…) ont pourtant un charme fou…alors pourquoi essayer toutes de ressembler à Barbie…

  3. Esmerine

    Ah mais lol, ça me rappelle une dissertation sur ce thème que j’avais eu à faire ! J’avais une opinion très tranchée à l’époque. Mais la question est la suivante : ai-je toujours la même opinion dix ans plus tard ? Ah ah, on voit ça lundi alors 😉 Je sens le pavé là ^^
    Des Bisous ma Belle et passe un Excellent Week-end <3

  4. La vie en prune

    J’ai hâte de répondre à ton défi du lundi, il est très intéressant ! C’est vrai que chacun à sa propre opinion sur le sujet, le tout est de l’exprimer avec tact pour ne pas blesser d’autres personnes 🙂

  5. Mymy

    Ma rhinoplastie et moi .

    J’ai attendu mes 30 ans pour ma rhinoplastie , parceque je voulais être sur de supporter le changement de mon reflet dans le miroir , de supporter le jugement des autres , ect …
    Je me suis bien renseignée au sujet du praticien et je choix de l’intervention , j’ai donc choisi un Orl d’une excellente réputation . Mon Orl à été très à l’écoute , ma montrer par photo d’autre patient et que la bosse que j’avais sur le nez n’avais rien de dramatique , mais voilà c’était mon choix .
    Nombreux sont ceux qui se font recoller les oreilles , refaire les dents ou refuser de se voir avec des lunettes et vivre dans le flou .

    Revenons à cette intervention de rhinoplastie , tout c’est très bien déroulé , je n’ai pas eu mal , j’ai eu un magnifique plâtre au visage avec de magnifique berne

Laissez un commentaire