Ma passion pour les cosmétiques

Classé dans : Défis du lundi | 8

Commençons donc la semaine par un petit questionnaire pour mieux comprendre ma passion pour les cosmétiques. Je vous invite d’ailleurs à y répondre car, comme toujours, je suis extrêmement curieuse de savoir ce que vous pensez! Retrouvez l’énoncé du défi du lundi ICI. Il s’agit de répondre à 10 questions pour analyser notre passion plus ou moins forte pour les petits pots et les tubes de rouge à lèvres.

Ma passion pour les cosmétiques Dior
Ma nouvelle routine de soins

1. D’où vous vient cette passion pour les cosmétiques? De votre maman, d’une amie, de nulle part en particulier?

Aucune idée! Ni ma mère ni ma grand-mère n’étaient portées sur la chose. J’ai grandi avec 2 frères et j’étais plutôt garçon manqué. Adolescente, je ne me maquillais pas, ou très rarement. Je n’y voyais aucun intérêt. Jeune adulte, je n’avais pas un sous en poche et je n’utilisais qu’un fard, un mascara et un baume à lèvres. Ma passion pour les cosmétiques a grandi avec mon indépendance financière. Lorsque j’ai pu m’offrir plus de maquillage et de cosmétiques, je suis tombée amoureuse de ces objets de délices. Depuis une dizaine d’années, c’est une vraie passion et je peux affirmer sans honte que je collectionne le maquillage, que j’aime en apprendre tous les jours sur le sujet et que mon blog est une ode à cet amour!

2. Quand avez-vous pris conscience que les cosmétiques étaient un sujet important et digne d’intérêt pour vous?

Quand j’ai commencé à vouloir m’offrir des produits, que ce soit du maquillage ou des soins, j’ai tout de suite fais des recherches et je me suis documentée sur le sujet. Quoi acheter? Quel est mon type de peau? Quelles sont les tendances?… Internet est vite devenu mon meilleur ami dans cette quête perpétuelle et c’est lorsque j’ai eu envie à mon tour d’écrire sur le sujet pour aider d’autres personnes en quête des bons produits que j’ai réalisé que j’aimais les cosmétiques bien plus que la majorité des gens. On peut donc dire que les cosmétiques c’est un sujet majeur dans mon quotidien depuis 7 ou 8 ans.

3. Selon vous, quels sont les signes révélateurs de votre passion des cosmétiques?

Il y en a beaucoup: j’ai une coiffeuse et des tiroirs remplis de merveilles, j’ai un blog dédié à ce sujet et les représentants de mes marques favorites sont des personnes de confiance que j’aime rencontrer régulièrement. C’est très inhabituel dirais-je…

4. Vous voyez vous comme une curieuse du monde cosmétique? Une amatrice assez calée? Une grande connaisseuse?

Un peu tout ça. Avant tout, je suis curieuse. Découvrir de nouveaux produits, de nouvelles marques, de nouvelles textures, de nouveaux ingrédients… le monde des cosmétiques évolue sans cesse et c’est passionnant! Sur certains sujets, comme la lecture des ingrédients et la « traduction » des étiquettes (que ce soit en cosmétiques ou en alimentation d’ailleurs!) est l’une de mes forces. Je connais bien les types de peaux et leurs besoins. Par contre, j’ai beaucoup à apprendre dans bien des domaines, comme celui de la parfumerie par exemple. Les cosmétiques, c’est un vaste sujet! Il est difficile de tout connaître mais disons que je suis suffisamment instruite en la matière pour ne pas me faire fourguer n’importe quoi!

5. Pensez-vous que vous avez peu, beaucoup, trop de cosmétiques à la maison?

Tout dépend du point de vue de celui qui regarde dans mes tiroirs. La personne que j’étais à 16 ans trouvera ça incroyable, inutile, étrange et même flippant. La personne que je suis aujourd’hui trouve que ma collection est certes étoffée, mais raisonnée car elle ne contient que des pièces que j’aime et que j’ai autant de plaisir à posséder ou utiliser qu’au premier jour.

Guerlain - Terracotta Pause d'été
Guerlain – Terracotta Pause d’été

6. Estimez-vous que vous dépensez peu, beaucoup, trop pour vos cosmétiques?

Là encore, c’est une question de point de vue car tout dépend de vos revenus et de vos dépenses! Je dépense beaucoup pour les cosmétiques, mais c’est parce que je peux me le permettre (nous n’avons qu’une seule voiture par exemple, ça libère beaucoup de budget ça!). M’offrir des cosmétiques est un plaisir, une récompense pour mon dur travail, un moyen de me faire vraiment plaisir. Mais j’ai d’autres passions et d’autres choses à acheter, des factures et des crédits à payer, des chats à nourrir et soigner donc, même si objectivement mon budget peut paraître élevé, aucun achat cosmétique ne se fait au détriment du reste. Disons que les cosmétiques, c’est ma petite folie mais en gardant les pieds sur terre!

7. Quel est le produit cosmétique que vous aimez le plus? (ou les produits que vous aimez le plus si vous êtes vraiment incapable d’en sélectionner un seul!)

Cela dépend des périodes, et parfois même des saisons. Il m’arrive d’avoir une folie pour les vernis, puis je passe au blush ou bien je me mets à collectionner les poudres bronzantes. C’est assez cyclique. En ce moment, je suis passionnée par les parfums et les vernis. Mais disons qu’en tout temps, une poudre pressée (enlumineur, bronzer, blush) avec de jolis motifs gravés sait toujours faire fondre mon cœur.

8. Quelles sont vos marques cosmétiques favorites? Quelles sont au contraires celles que vous n’aimez pas particulièrement?

J’aime les cosmétiques de luxe, haut de gamme. Pour moi, il n’y a pas que le contenu qui est important, le packaging et l’extérieur comptent tout autant à mes yeux. C’est vraiment étrange car, contrairement à ce que vous pouvez penser, je ne suis pas superficielle ni matérialiste du tout. Je ne me fie jamais aux apparences, je ne juge pas les gens sur leur apparence mais je me concentre sur les capacités, les personnalités, les compétences des gens. Avec le maquillage, c’est tout l’inverse bizarrement. L’apparence est essentielle! Je suis donc une consommatrice assumée de produits Chanel, YSL, Guerlain ou, bien sûr, ma marque fétiche: Dior. Je papillonne parfois chez Bobbi Brown, Tom Ford, Lancôme ou Laura Mercier qui savent régulièrement me séduire.

Il n’y a pas vraiment de marques que je déteste. Par contre, certaines me laissent indifférente comme Too Faced, Urban Decay ou Benefit qui ne me séduisent pas, peut-être parce qu’elles en font trop car globalement, j’aime le chic: simple, classique et raffiné.

9. Quelles sont les marques que vous n’avez jamais essayées mais que vous rêvez de tester?

J’aimerais beaucoup essayer la marque de soins SKII que je n’ai pas encore eu l’occasion de m’offrir. Les produits Laneige sont également dans ma ligne de mire (j’ai testé des échantillons, c’est à tomber!).

10. Que pensez-vous du marché des cosmétiques en ce moment? Il propose trop de produits, pas assez? Il est très diversifié ou au contraire manque d’originalité? Trouvez-vous votre bonheur ou au contraire attendez-vous certaines évolutions?

Je pense que le marché aujourd’hui permet à toutes les bourses et à toutes les envies de trouver leur bonheur. Par contre, je trouve que les marques devraient faire beaucoup plus pour l’environnement et le développement durable, que ce soit dans la composition des produits, les tests sur animaux ou encore les emballages (et suremballages). L’utilisation de matières recyclées devrait être la norme pour les boitiers par exemple.

Ma passion pour les cosmétiques
Dior palette Escapade (collection Polka Dots été 2016) et pivoines de mon jardin

Bilan: ma passion pour les cosmétiques est forte, très forte, mais ce n’est pas une surprise, je tiens ce blog dédié aux cosmétiques depuis plus de 6 ans maintenant!

Et vous, passionnée par les cosmétiques?

Si vous avez relevé le défi du lundi vous aussi, laissez-moi le lien vers votre participation en commentaire.

Bonne semaine!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share

8 Responses

  1. Kédidja

    Ravie d’en apprendre un peu plus sur ta passion des cosmétiques et je me retrouve dans plusieurs de tes réponses hi hi. Bisous.

    • My Beauty Québec

      Merci à toi d’avoir pris la peine de relever le défi, et de m’avoir laissé un commentaire. C’est avec plaisir que je redécouvre ton blog, et que je nous découvre des points communs ♥

Laissez un commentaire