Omorovicza – Queen of Hungary Mist

Classé dans : Lotion | 5

Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de mon coup de cœur pour le baume thermal (thermal cleansing balm) de la marque hongroise Omorovicza. C’est au tour de la brume de la reine de Hongrie, ou Queen of Hungary Mist, d’être à l’honneur aujourd’hui. Je raffole des brumes hydratantes, que ce soit simplement de l’eau thermale (comme les traditionnels vaporisateurs d’eau d’Avène ou La Roche Posay) ou une brume enrichie. Je brumise mon visage quasiment entre chaque étape de ma routine de soin. Non seulement c’est agréable, mais avec la capillarité cela favorise la pénétration des soins (gardez en tête la parlante image de l’éponge sèche: comment l’hydrater? Pas en la couvrant de beurre, mais bien en la mouillant). Bref, passons aux détails de la Queen of Hungary Mist sans plus tarder!

Omorovicza Queen of Hungary Mist

J’ai craqué pour le packaging en édition limitée. La plume de paon bleue est absolument magnifique sur ce flacon en verre dépoli. D’ailleurs, l’emballage cartonné est lui aussi superbe, solide, bien travaillé et luxueux.

Omorovicza Queen of Hungary Mist Omorovicza Queen of Hungary Mist

Pas de doute, nous sommes dans du haut de gamme.

Le vaporisateur en lui-même est également parfait: bien fini, net, sans coulures, il délivre une brume fine de façon harmonieuse et uniforme.

Omorovicza Queen of Hungary Mist

Chaque détail est bien pensé, les finitions sont parfaitement soignées. Cette bouteille est un bijou en soi, du plus bel effet dans une salle de bains (j’assume, je suis facilement séduite par le packaging en matière de cosmétiques: s’il est pratique et luxueux, je suis conquise!).

Omorovicza Queen of Hungary Mist

Passons à la brume elle-même. La Queen of Hungary Mist est avant tout composée d’eau thermale. Elle contient également des extraits de pomme, d’acérola, de rose de Damas, de sauge, de fleur d’oranger, de levure… L’eau thermale utilisée ici, la même que celle du Thermal Cleansing Balm, est chargée en minéraux aux effets bénéfiques pour la peau.

Omorovicza Queen of Hungary Mist

Les eaux thermales de Budapest sont réputées pour leurs propriétés cicatrisantes et apaisantes.

Le parfum de cette brume est très léger et agréable, personnellement, je sens beaucoup la sauge et l’orange comme notes dominantes.

Omorovicza Queen of Hungary Mist

Les fines gouttelettes sont vraiment agréables. L’eau thermale sort en très fines particules, on ne prend pas de douche! L’eau se dépose uniformément sur la peau et est rapidement absorbée.

Omorovicza Queen of Hungary Mist

Je l’utilise avec parcimonie, en général le dimanche matin dans ma routine de « spa à la maison » lorsque je cajole ma peau (exfoliation, masques…). C’est en effet un produit cher, mais ainsi utilisé il va me durer une année entière.

Omorovicza Queen of Hungary Mist

La Queen of Hungary Mist est un petit bonus pour ma peau, un plaisir à l’utilisation, mais aussi une étape de choix dans ma routine.

Omorovicza Queen of Hungary Mist

Je la recommande à celles qui aiment s’offrir des petites gâteries pour faire de leurs routines de soins du visage un vrai moment de plaisir et de détente. Lorsque ce flacon sera vide, je compte bien m’en acheter un autre!

Pour les curieuses qui veulent en savoir plus, vous pouvez aller vous promener sur le site officiel Omorovicza.

Et vous, adeptes des brumisations vous aussi?

Cet article ne contient aucun lien affilié. Les produits présentés ont été achetés avec mes deniers personnels. 
L'opinion exprimée dans cet article est personnelle. Le texte et les photos sont ma propriété.

Enregistrer

5 Responses

  1. Geneviève

    Pour ma part, j’en suis encore à l’eau thermal ordinaire et j’avoue que j’aime bien. C’est d’ailleurs grâce à toi que j’ai ajouté cette étape dans ma routine. 😊

    • L’eau thermale reste une valeur sûre, mais quand je veux un petit plus (par exemple, de l’acide hyaluronique), je me tourne vers les brumes « enrichies ». Pour moi, les deux sont complémentaires, et l’une n’empêche pas l’autre (il m’arrive souvent d’utiliser les deux dans une même routine, par exemple: eau enrichie après la lotion puis eau thermale en toute fin de routine par dessus ma crème hydratante). L’essentiel, c’est d’apporter de l’eau (mais pas d’alcool) à la peau en grande quantité!

  2. Geneviève

    Après ta crème hydratante? Je n’aurais jamais pensé à ça. Tu éponges ensuite?

    • Non non, tu laisses sécher! Évidemment, il faut juste vaporiser une légère brume, ce qui humidifie la crème et aide à sa pénétration. Je le fais également par dessus un masque, ça permet à la peau de mieux l’absorber!

  3. […] Omorovicza – Queen of Hungary Mist 26 mars 2017 […]

Laissez un commentaire