What’s in my cute little box?

Classé dans : Développement personnel | 0

J’ai pris une décision qui va révolutionner ma vie. Rien de moins. J’ai pris la décision de lutter contre la fatalité. De m’entraîner encore et encore. D’atteindre la perfection par la pratique. Sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier. Mais pour attaquer un tel plan, il faut se doter des bon outils et des bons produits.

Box 1

Quand j’ai vu cette mignonne petite boitounette chez Dollarama, au prix exorbitant de 2 $, j’ai su que ce serait la touche finale pour atteindre mes objectifs. Il ne me manquait plus qu’elle. Voici ma nail box!

Box 2

Explications.

J’ai toujours été fascinée par les vernis bien posés et les manucures parfaites. Voire même par quelques nail arts qui ne sont pas too much. Mais poser correctement un vernis, sans surépaisseurs, sans déborder, sans traces de pinceaux, a toujours été mission impossible. Pourtant je peins mes cuticules depuis une dizaine d’années, mais rien n’y fait, je suis gauche au possible. Vraiment aucun talent manuel. Pour vous dire, je n’arrive même pas à me faire une bête tresse dans les cheveux, poser un clou ou coller un pot cassé. Ya une liaison qui se fait pas entre mon cerveau et mes mains.

Mais j’ai tellement envie d’avoir de beaux ongles moi aussi que j’ai élaboré un plan d’attaque.

Box 3

1- Me faire une liste de sites, blogs et vidéos sur le sujet, pour observer comment faire. Bien tout comprendre. Les bons gestes, les bons outils, les trucs et astuces, les choses à éviter. D’ailleurs, tous les tutos pas à pas pour les nulles je prends, alors n’hésitez pas à me donner des liens!

2- Me constituer ma boîte à manucure pour avoir enfin tout sous la main. Au fil du temps, j’ai sélectionné les bases et top coat qui me conviennent, et les soins qui me plaisent. Mais tout était éparpillé. Puis tout était dans une vielle boîte moche trop grande. Puis tout était dans une trousse trop petite et pas pratique. Puis j’ai vu cette boîte qui semble avoir été faite sur-mesure pour moi. Si c’est pas un signe ça…

3- Pratiquer, pratiquer et pratiquer

4- Diversifier mes jouets (dotting tools, top coats mats, stickers, fimo… que sais-je ce que ma nouvelle carrière de peintre en ongles va me réserver?)

J’ai donc désormais tout sous la main pour une manucure basique :

Box 4

Du dissolvant (bain Sephora et tissus imbibés)

Des bases (Mavala, Sally Hansen et Orly)

Des top coats (Essie, Sephora et Mavala)

Un gommage (Yves Rocher)

Des soins pour cuticules (Yves Rocher et Écrinal)

Des soins hydratants (Tves Rocher, Écrinal, Sally Hansen)

Des crèmes hydratantes (H&M et L’Occitane)

Des limes (carton et verre)

Des bâtonnets de buis et un embout en plastique souple pour repousser les cuticules

Des ciseaux à ongles et coupe-ongles

Des cotons tiges et disques de coton

Des guides pour French manucure

Un pinceau fin

Box 5

Avec tout ça, je suis armée. Sauf que mes cuticules sont une vraie plaie. Même 1 heure de trempouillage en piscine ont du mal à les ramollir. Sales bêtes.

Je suis bien contente de mon kit. Je ne m’attends pas à des miracles, juste des progrès raisonnables au fil du temps. Je ne serai jamais une Pshiiit ou une Odile Sacoche, je n’ai pas du tout cette prétention, je connais mes points faibles. C’est d’ailleurs ce qui fait que j’admire autant les douées du pinceau, c’est de la magie pour moi!

Box 6

J’attends avec impatience vos bons conseils, vos recommandations.

Si vous aussi vous décidez de vous lancer, faites-moi signe, on pourra faire un bout de chemin ensemble!

Et vous, peintre du dimanche ou artiste confirmée?

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.